Vins > Italie

Italie

Ricasoli Chianti Classico

De leur château familiale, les Ricasoli ont contribué, d'une manière importante, à l'Histoire de l'Italie.Non seulement d'un point de vue politique et culturel, mais également dans le développement des vins de la région de Chianti.Ce n'est pas pour rien qu'ile sont considérés comme la famille la plus vieille au monde.Le baron actuel est la 32ème génération en succession.Malgré tout ce qui s'est passé,ici, en Toscane, comme, par exemple, les guerres, cela ne les a pas empêché de cultiver leurs vins et olives.Au cours des siècles, la culture de la vigne est devenue de plus en plus importante, pour le Castello di Brolio, et la réputation de ses vins s'est étendue, de plus en plus.La gloire de Castello di Brolio pâlit un peu lorsque, dans le courant des années 60 du siècle dernier, le domaine fut vendu à une grosse multinationale en boissons, et puis fut, à nouveau, revendue. On considera la firme comme une machine de production ,où la quantité venait au premier plan.Francesco Ricasolli ne put, malgré sa carrière en temps que top photographe, résister plus longtemps à la tentation. Il voulut continuer la tradition de cette famille, vieille de 850 ans. Il racheta le domaine, au débût des années 90. Tout dans le style de son ancètre, le Baron de Fer, il règna avec une main de fer, et eut un seul bût: la qualité absolue. Il loua donc les connaissances, et l'expérience, d'un oenologue réputé, Carlo Ferrini.Les vignobles furent replantés, avec de meilleurs plants, combinant un rendement. moindre, avec une qualité supérieure.Dans les chais , égalemnt, ni le temps, ni l'argent, ne furent épargnés.Le Baron Ricasoli se rendit compte, comme aucun autre, que le Castello di Brolio, le plus vieux domaine viticole au monde, se trouvait,et les concurrents et collègues sont d'accord, sur les meilleures terres de Chianti Classico. Les vendanges, les plus récentes, démontrent que le Castello di Brolio se retrouvent à la place qui lui est dûe: au sommet de l'appellation.

Falesco Umbria & Lazio

Falesco est une assez jeune maison viticole.Elle fut fondée en 1979. La firme se mit au service des autochtones , en replantant des cépages locaux, et en leur rendant leurs lettres de noblesse.Il s'agissait de vieux cépages, déjà d'application au temps des Romains. Un des cépages, employés alors, et nouvellement replanté, est le Roscetto, un raisin qui, dans l'antiquité, était synonime de bon vin.Ce raisin fut trouvé sur une magnifique pente, près du Lago di Bolsena, de Poggio dei Gelsi. Ce vignoble fut, à nouveau, replanté avec ce type de cépage antique.10 ans après son implantation, en 1989, le vignoble vint avec un produit fini, qui pouvait être embouteillé sous sa propre appellation, Pogio die Gelsi. En peu de temps, ce vin blanc particulier acquit un grand nom. Ensuite, un autre vin fut élaboré, à base du cépage local, le grecchetto. Pour les vins rouges, on employa des cépages, provenant d'autres régions.C'est ainsi que la firme produisit un excellent merlot, qui fut employé pour les meilleurs vins de ce domaine, Le Montiano. Il y a peu de temps, un morceau de vigne fut acquit, dans le village de Montecchio, dans la région viticole de l'Orvieto. Ici, on planta des raisins noirs: Cabernet-Sauvignon, Merlot et Sangiovese.Ceux ci furent employés pour le Vitiano et le Merlot dell'Umbria. Pour la plantation, on mit l'accent sur la qualité du vignoble. On ne prit que les meilleurs sols. L'épaisseur des plants est grande, parce que c'est une garantie pour la bonne qualité des vins. Si on a trop de raisins sur le cep, on fait une vendange verte, où une partie des raisins sont coupés, et jetés au sol. Ceci, en combinaison avec des techniques d'élaboration moderne, une cave récemment bâtie, donnent des vins d'une grande qualité, tant en rouge qu'en blanc.

Querciabella Toscanië

Querciabella fut créé, au débût des années 70, par Guiseppe Castiglioni, un homme d'affaire de Milan,avec une grande passion pour le vin. Avec les Grands Vins français comme exemple, il se mit à chercher l'endroit idéal pour produire des vins,et les trouva, en hauteur, sur les collines, plantées de chênes, à l'ouest de Greve, en Chianti., d'où le nom Querciabella(beau chêne). Il sembla que c'était un excellent terroir, situé assez haut(350-450 m),pour la zône du Chianti Classico, avec une exposition optimale, et , au fil des années, le Querciabella crût, jusqu'à devenir une référence de l'appellation: en sélectionnant des cépages, adaptés au sol, en employant le meilleur matériel et le meilleur bois, en employant des techniques avancées, qui empèchaient que les raisins soient trop manipulés, et en adoptant une culture équilibrée et saine, en résumé, en recherchant la qualité à l'extrème, Querciabella fit partie du petit cercle des vins de référence, et ceux ci reçurent la plus haute appréciation, dans les magasines spécialisés.. 

Lorem Ipsum